mercredi 13 décembre 2017

Techwomen : cease your chance for a life-changing experience



In the following article, I want to share my participation in 2017 Techwomen program and through my story, I’ll tell you how contributing in such programs can impact your life.


1-What is Techwomen? Techwomen is a professional mentoring program sponsored by the US Department of State. It brings women from 20 countries in Africa, Central and South Asia and the Middle East to San Francisco, California, for an exchange program. The goal is to empower emerging women leaders in science, technology, engineering and mathematics (STEM) to reach their fullest potential, create social impact initiatives and inspire other girls and women in their communities.

2-How to get there? To be selected as Techwomen emerging leader, you have to apply using their platform (available in Techwomen website). Applicants must be women with at least two years of professional experience in STEM and, at minimum, a bachelor’s degree. You will need to fill in a “long” survey in order to present your personal and professional skills. If preselected, you will be invited for an interview at the US embassy where they will know more about your professional goals and motivations. Final results will announce “winning” techwomen emerging leaders for the current application. For me, receiving the confirmation email was just the start for a long adventure, let’s look back to it together!

3-Techwomen program Overview:  the program took place during 5 weeks (from September, 17th to October 23rd). Except the last week spent in Washington DC, I spent all the time in the Bay Area (San Francisco) for professional mentorship, personal development and even cultural exchange:

4-Professional mentorship: I have been hosted in Synopsys, one of the most innovative Tech companies in San Francisco. I have had the privilege to be followed by 06 mentors who gave great efforts to make my short visit at Synopsys an unforgettable one. I have met very experienced VPs and directors who generously shared their skills and advices about project and team management, communication skills, work process, etc. I have had exclusive access to Synopsys internal resources for personal and professional development within the company (online training, documentations, contacts, etc.). Besides what I learnt professionally, I have spent unforgettable moments and given invaluable opportunities to meet and speak with highly qualified peers working both in industrial and academic fields. 

 

5-Personal development: in addition to professional mentorship, techwomen team has organized workshops for all emerging leaders, mainly for personal development in leadership, entrepreneurship, team building and communication skills. Participating in all these workshops was the best opportunity to polish some of my skills and learn new ones. As workshops were held in most valuable tech companies in Silicon Valley, I had a chance to visit their workplace and be immersed inside a completely different and innovative work environment. Some of the companies I have visited are: Symantec, Yahoo, Google, Microsoft, Salesforce, LinkedIn, Nasa, Twitter, etc.

6-Cultural exchange: Techwomen is not only about STEM. During the program, I have had the chance to participate in many cultural activities organized by cultural mentors: volunteering day, culinary events, historical sites visits, etc. Cultural events were great experiences for discovering life in the US, contributing to help underserved local community, and meeting incredibly nice people.


7-Techwomen 5 tips for 5 weeks: If you are preparing your Techwomen application, you need to know the following:

1.      Be authentic: if you want to apply for techwomen (or even other exchange programs) you have to make an effort and prepare your application by yourself. Techwomen is looking for great but genuine applications. Be honest by expressing your real skills and personal motivations.

2.      Brand yourself: you need to find the best way to promote your personal and professional skills, and there is no better way than a storytelling. The judge need to remember you. Telling a story will leave a great impact on their emotions.

3.      Be a learner: Techwomen aims to empower you personally and professionally. No matter your age or diploma degree, be ready to learn from all the people during the program (speakers, mentors, emerging leaders, or even people you cross in the street).

4.      Ask, ask, and ask: never hesitate to ask for help or guidance. Techwomen alumnae can help you to better understand the program. Reach out with one or some of them so you will have clearer idea. They will also help you on preparing your trip or even connecting with US mentors once you’ll be selected in the program.

5.      Be open-minded: it’s important to have a community-spirit. You need to be prepared to live with people you don’t know, coming from different cultures, religions and beliefs.

Looking back, I can confidently say that the program expanded my horizons, both professionally and personally. I gained invaluable skills working with mentors at most innovative tech companies in San Francisco, while experiencing life in the U.S. and creating lifelong friendships. I’m proud to be part of TechWomen’s global network of leaders in STEM, and I invite you to cease this opportunity to apply (or share it with prospective TechWomen).

I’m available to share more about my TechWomen experience and help future applicants. Let me know if you have any questions. Best of luck!

Fatima Zohra BENHAMIDA



Thank you dear sister, friend and mentor, you’re a model for Algerian Women

Wish you all the best 
Good luck for algerian women applicants this year

samedi 9 décembre 2017

Meriem Algerian Techwoman



Professionnel ou étudiant, si vous voulez combiner entre voyager, socialiser, découvrir de nouvelles cultures, devenir bilingue, booster votre CV et votre carrière professionnelle ou encore enrichir votre réseau de connaissances, à un prix symbolique, voire GRATUITEMENT; je vous invite à PARTICIPER A UN PROGRAMME D’ECHANGE !


Plusieurs programmes d’échanges permettent d’étudier ou de travailler pendant une durée limitée dans diverses régions du monde! En optant pour un cursus à l’international, vous vous lancez dans une aventure unique dans son genre, unissant échange culturel, immersion linguistique et prise d’indépendance.

TechWomen est l’un des programmes d’échanges auquel j’ai participé. Il s’agit d’une initiative du bureau Américain des affaires éducatives et culturelles du département d’état (U.S. Department of State’s Bureau of Educational and Cultural Affairs - ECA).

TechWomen sélectionne des femmes professionnelles, leaders dans leurs communautés, impliquées dans le domaine des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM) et résidentes en Afrique, Asie centrale et sud d’Asie, et en Moyen-Orient ; et les font matcher avec leurs homologues professionnels aux Etats-Unis pour un programme de mentorat.

Au cours de ce programme de cinq semaines aux Etats-Unis, les participantes s'engagent dans des projets qu’elles fixent avec leurs mentors américains, s’alignant avec leurs objectifs professionnels, dans des entreprises renommées de la baie de San Francisco et de la Silicon Valley  où elle ont accès aux réseaux, aux ressources et aux connaissances de l’entreprise host. Elles participent aussi à des ateliers de développement personnel et professionnel et à des événements de réseautage et se rendent à Washington pour des réunions ciblées et des événements spéciaux. Le but de ce programme est d’aider les futurs leaders à accéder aux opportunités qui leur faut pour s’épanouir dans leurs carrières professionnelles, les promouvoir et leur permettre d'atteindre leur plein potentiel.


J’ai été hostée à Twitter pour travailler sur l’adoption du «lean thinking» et des méthodologies agiles dans les projets de développement logiciel. Par conséquent, j’ai eu à étudier le cycle de vie des produits Twitter (Data & Ad products) depuis la conceptualisation de l’idée du produit jusqu’à sa mise en production.

Certes, cette expérience a dynamisé mon développement professionnel et m’a permis de booster mes compétences techniques, managériales et linguistiques et d’échanger mes idées et de partager mon expertise; mais encore mieux, ce programme m’a donné la chance de créer des liens forts et éternels avec des experts, des CEOs, des étudiants et même avec de simples citoyens venant des quatre coins du monde. En s’appuyant sur ce nouveau réseau, je suis déterminée à créer un environnement similaire en Algérie.


Alors, posons « The right question »! Comment participer à un programme d’échange ?
1.      Cherchez et ciblez les opportunités qui vous intéressent et conviennent.

Où ?

-          Sites dédiés 
 Il en existe plein.  Ceux-là sont ceux que j’utilise le plus.

-          Site officiel des ambassades et consulats étrangers
Généralement, chaque pays liste les programmes d’échange qu’il offre au niveau du site officiel de son consulat en Algérie. Je donne l’exemple du site de l’ambassade des Etats-Unis : usembassy

-          Réseaux sociaux 
Facebook, LinedIn, Twitter… Cherchez et suivez les pages/groupes/évènements qui peuvent vous informez sur ce sujet.

-          Networking 
Assistez aux évènements, foires et conférences relatifs à vos centres d’intérêt. Vous rencontrerez sûrement des personnes qui vous orienteront vers de nouvelles opportunités !


2.      Apply !
Une fois que vous êtes fixés sur le programme auquel vous voulez participer, appliquez-vous dans la rédaction de vos applications. Ci-dessous sont listés mes « best practice » pour réussir sa candidature !

-           Commencez par faire votre propre recherche sur le programme choisi : consultez le site officiel du programme, blog, réseaux sociaux, chaîne YouTube et autres si possible. Ciblez les valeurs du programme, voire les challenges et les défis qu’il aspire à traiter et à relever. Lors de la rédaction de votre candidature, parlez de ces valeurs et comment elles se reflètent dans votre comportement. Souligner le fait  que vous avez à affronter ces défis et ces challenges dans votre vie quotidienne. Cela fera de vous le candidat adéquat pour le programme.

-          Storytelling : Vendez vos écrits en racontant de belles histoires! L’art du storytelling est fortement apprécié par nos amis occidentaux ! Racontez des histoires brèves pour booster votre candidature. Si vous provoquez une émotion chez le lecteur et qui correspond à un trait du programme, « vous donnerez une aura  à votre argumentation ». Une bonne histoire parlera au cœur du comité de sélection et lui permettra de s’identifier plus facilement à votre personne ou à votre expérience.

-          Soyez précis : Certes, le storytelling est une technique qui peut appuyer votre candidature ; mais ne vous perdez pas dans vos écrits ! Soyez concis dans l’expression de vos souhaits et objectifs. Il est important de donner la bonne impression au comité de sélection; celle que vous savez ce que vous voulez et que vous avez déjà tracé un plan pour l’obtenir.

-          Préparez vos lettres de référence : la plupart des programmes d’échange exige de 2 à 3 lettres de référence de la part d’un ami, collègue ou autres (Sauf famille). Ayez en tête les bonnes personnes à contacter. Vous pouvez même prévoir deux à trois modèles de lettres de référence de côté que vous jugez bien faits.

-          Contactez les alumni Algériens : la liste des alumni des programmes d’échanges est souvent affichée au niveau du site du programme en question. N’hésitez pas à prendre contact avec les alumni Algériens pour tout questionnement avant de candidater. De même, leurs conseils peuvent s’avérer très utiles.

-          Soyez vulnérable et honnête : n’ayez pas peur de vous exprimer et d’écrire ce que vous ressentez. Soyez honnête et décrivez vos passions exactement comme vous le percevez. C’est ce qui fera la différence pour le comité de sélection.
Bon courage !

Meriem Touami 





J’ai invité Meriem spécialement pour partager avec nous son expérience à Techwomen 2017
 Meriem a partagé aussi avec nous ses conseils comment trouver des opportunités et comment y postuler ?! Je la remercie pour sa générosité
Chère Meriem, je te souhaite beaucoup de réussites ,
 Et surtout continue à nous inspirer :)

Apply to TechWomen 2018 
Deadline :January 17, 2018 

 

dimanche 29 octobre 2017

AIESEC life-changing experience







On me demande souvent mon avis sur AIESEC .Et voici ma réponse : 

Je n’ai jamais intégré AIESEC comme membre mais je peux dire que mes 2 expériences à cette organisation m'ont aidée à atteindre mon objectif qui était la reconversion professionnelle de l'informatique vers les Ressources Humaines.
Comment ???

Le 08 Septembre 2016, j’étais invitée par AIESEC Oran comme speakrine au Salon Edraak.
C'était la 1ère fois que je donne une conférence et mon thème était "Choix de Carrière entre Passion & Adaptation". J’étais très stressée mais j'avais cette envie énorme de partager mon expérience avec les jeunes. Je ne peux jamais exprimer ce plaisir de prendre un micro et commencer à parler. Je me souviens de la réaction de mon père quand je lui disais que je vais partir à Oran pour 24h.Il a essayé de me convaincre de ne pas y aller.Je lui disais que cette conférence peut sauver ma carrière. Il était pas d'accord et il ne connaissait pas AIESEC ni les personnes qui m'attendaient à Oran (Les ami(e)s de Facebook ping Fatima Zahra Bessedik  )

Le 22 Septembre 2016, j’étais invitée par AIESEC Babez comme coach à l'évènement You2.0.Avec ma chère copine Amina Luise Luisa , nous avons animé 4 ateliers (2 sur l'organisation de carrière et 2 sur le public speaking). C’était juste WAWO !

J'ai rencontré des jeunes algériens ambitieux, qui veulent transformer l’Algérie en paradis sur terre. Pour être honnête, c’était un YOU 2.0 pour moi aussi. Je voulais me découvrir en tant que "coach" et développer mes compétences en "coaching". Je voulais que nos jeunes pensent autrement de leur carrière. Durant nos ateliers de public speaking, je voulais entendre la voix de la personne la plus calme et timide dans la salle.
Je me souviens aussi de la réaction de mon père quand je lui disais que je vais partir à Alger pour 24h pour vivre ma passion.Il me disait "t'es FOLLE"
 
Si c'était à refaire ,je le ferais avec un grand plaisir
 

Donc si vous voulez vous inscrire à AIESEC faites-le et vivez votre propre expérience